Recruter sur Twitter, c’est possible ?

Les meilleurs tweets d’emploi sont postés par un collaborateur de la société. D’ailleurs, 60% des tweets d’emploi sont postés par un collaborateur vs. 40% par les RHs. Le meilleur tweet pour recruter sur le réseau social est posté un lundi, et contient le hashtag CDI (67% des contrats cités). Le tweet est idéalement accompagné d’une photo

Twitter : un canal de recrutement de jeunes dans le E-commerce.

Si vous cherchez à embaucher de jeunes recrues, Twitter est une bonne plateforme avec ses nombreux utilisateurs en France qui ont moins de 35 ans, son format microblogging et son orientation professionnelle. Aujourd’hui, de nombreuses offres d’emploi publiées sur Internet sont partagées sur Twitter France. Celles-ci proviennent principalement du milieu tertiaire avec les secteurs du e-commerce, de la vente, du marketing, de l’informatique et la finance.

Malgré la possibilité de programmer la diffusion des tweets, c’est durant les horaires de travail que sont postées le plus d’offres d’emploi sur Twitter. Le pic de publication se situe entre 9h et 10h du matin.

Recruter via Twitter : engagez vos collaborateurs !

L’efficacité d’un tweet dépend de sa visibilité et de son partage. En ce qui concerne les offres d’emploi, les tweets les plus performants sont ceux partagés par les collaborateurs eux-mêmes, qui peuvent partager l’information auprès de leur réseau. De nombreuses études sur les méthodes de recherche d’emploi abordent les recrutements réalisés grâce à la recommandation/cooptation et un candidat recommandé à 4 fois plus de chance d’être recruté.

Twitter et marque employeur

De leur côté, les comptes Twitter utilisés pour la marque employeur ont toutes leurs chances de réussir. En premier lieu, il faut savoir attirer une vraie communauté afin d’assurer un réel impact de sa marque employeur. La construction d’une communauté de followers qualifiés et engagés demande des ressources éditoriales, conversationnelles et parfois financières importantes. Par ailleurs, l’e-réputation demande un vrai management et une capacité à gérer des crises éventuelles : en effet, nulle entreprise n’est à l’abri, suite à une erreur maladroite, d’un bad buzz prenant de l’ampleur sur les réseaux.

Méfiance, Twitter est un outil à double tranchant pour la marque employeur

Si Twitter peut aider les RH à développer une belle marque employeur, le réseau peut aussi la détruire rapidement. Twitter est la plateforme qui donne le plus de visibilité aux crises :

  • Tout le monde a accès aux tweets de tout le monde,
  • Les messages de 140 caractères ne laissent pas la place aux longs discours nuancés et peuvent devenir incisifs
  • Les leaders d’opinion sont très présents sur Twitter et avec leur forte participation, toute crise devient vite virale

Et un bad buzz coûte cher car, selon une étude de StepStone, si une entreprise est inconnue, 90% des gens vont postuler alors que si elle a une mauvaise réputation, seulement 10,4% des personnes postuleront… Le bad buzz, souvent, ne vient pas des Ressources Humaines mais de l’extérieur. Il est essentiel que les RH soient donc en veille et puissent réagir rapidement face à ce type de nouvelle menace.

Un exemple avec un post mal accueilli de Queshua (presque un bad buzz) qui, pour une offre de stage de Community Management, demandait que le candidat ait un score Klout d’au moins 35. Klout est un outil qui permet de noter l’influence d’une personne sur ses propres réseaux sociaux.

A contrario, certaines entreprises comme Michel et Augustin savent surfer sur la vague des réseaux sociaux et produisent des contenus extrêmement viraux. C’est le cas de leur dernière campagne de recrutement : Anne Claire, la DRH a été directement promouvoir les offres d’emploi dans les métros parisiens. Son intervention a été filmée et ensuite partagée via un lien Youtube sur les réseaux sociaux de la marque : un succès comme en témoignent les tweets ci-dessous!

Finalement (attention cession auto-promo), s’appuyer sur les communautés et sur l’expertise des sites d’emploi spécialisés comme Emploi-e-commerce permet alors de s’épargner beaucoup de temps et de ressources sur cette première étape dans le processus de recrutement. Cela permet entre autres de bénéficier de candidats ciblés et qualifiés pour chaque offre.

Chers recruteurs, il ne vous reste plus qu’à affuter vos Tweets tant pour recruter grâce aux réseaux de vos collaborateurs que pour mettre en avant votre marque employeur !

Leave a Reply